L’avenir du bureau dans un monde digital

Home/Cloud/L’avenir du bureau dans un monde digital

L’avenir du bureau dans un monde digital

Notre environnement de travail est sans cesse en évolution. Nous sommes assis, installés sur une chaise, un tabouret ou un canapé ; nous sommes debout. Nous posons notre matériel sur nos genoux, un bureau, une table basse ou un comptoir. Rien n’est figé et c’est là tout l’enjeu de ce que l’on appelle le bureau 3.0. Séduire les salariés sur ce point est primordial, car 40% d’entre eux se réfèrent à ce critère pour choisir leur employeur.

Grâce aux dernières technologies, travailler à distance n’a jamais été aussi facile. Les services de DaaS soit desktop-as-a-service vous permettent de créer des postes de travail pour vos employés, complètement équipés (messagerie, logiciels), accessibles où qu’ils soient et à partir de tout type d’appareil (ordinateur, portables, tablettes, smartphone).

A chacun son cadre de travail

Selon l’âge des actifs, les besoins ne sont évidemment pas les mêmes. Et plus le personnel est jeune, plus il aime l’originalité et s’éloigne alors du classique « bureau » constitué d’une chaise et d’un plan de travail. On ne sera pas surpris de trouver chez certains employeurs des espaces ludiques (salles de jeux ou de sport, toboggans…) et des lieux de détente (salles de sieste, de méditation…)

Vers plus de télétravail

Travailler chez soi ou en télétravail est en passe de devenir une solution très probante, puisque 52% des employés en sont déjà adeptes (ponctuellement ou régulièrement). Ainsi, le bureau est à la maison ou au café du coin, et devient mobile comme jamais. On peut travailler depuis n’importe quel endroit (même dans son lit), dès lors que l’activité le permet, à n’importe quel moment de la journée (ou de la nuit). Mais le concept ne séduit pas ceux qui préfèrent une ambiance collaborative pour conserver la motivation.

Travailler debout, c’est bon pour la santé et la productivité

Le phénomène ne semble pas seulement être un effet de mode. La station debout serait prouvée comme meilleure pour la santé que la station assis, à condition de pouvoir moduler la position au fil de la journée et de revenir à la position assise classique si besoin. Et question productivité, les résultats sont là : les employés sont plus intéressés, plus motivés et donc plus investis, quand ils peuvent passer de l’une à l’autre des positions sans contrainte ni obligation.

Vers plus de liberté dans la gestion du temps

Si l’on peut aujourd’hui choisir de travailler assis ou debout, chez soi, au café ou au bureau, on devrait également pouvoir mettre une option sur ses horaires de travail et de présence. Cette liberté de gestion et de malléabilité de l’emploi du temps tend à se développer, mais ne fonctionne que sur une confiance solide entre les parties concernées et ne s’adapte qu’à certains secteurs d’activités, évidemment.

2017-04-19T10:37:44+00:00
Demandez un devisContactez-nousSuivez-nous sur Linkedin