Après l’ouverture en mars 2018 de quatre datacenters en France, Microsoft avait annoncé l’ouverture de deux datacenters en Suisse pour 2019. L’échéance se rapproche, les deux centres doivent voir le jour sur le deuxième semestre, dans les cantons de Genève et Zurich, ouvrant ainsi de nouvelles possibilités au Cloud en Suisse.

Deux centres de données Microsoft en Suisse

Une réponse aux besoins de certaines entreprises

Microsoft prévoit d’offrir ses services Cloud aux entreprises, aux administrations publiques et aux ONG. Pendant plusieurs années, les équipes de Microsoft ont travaillé en collaboration avec les institutions financières suisses et leurs organismes de régulation. C’est donc pour répondre durablement aux contraintes de ces entreprises que Microsoft a décidé d’installer ces deux datacenters. Cela leur permettra de poursuivre leur transformation digitale en bénéficiant des innovations proposées notamment par Microsoft Azure et Office 365.

« Nous voulons être le premier fournisseur mondial à proposer des services cloud d’entreprise à partir de datacenters suisses », avait déclaré Marianne Janik, directrice générale de Microsoft Suisse, lors de l’annonce de l’ouverture de ces deux centres.

En effet, vous pouviez jusqu’à présent choisir de stocker leurs données Cloud dans des centres Microsoft en Europe, aux États-Unis ou en Asie.

Plus de sécurité pour les données sensibles

Vous pourrez dorénavant bénéficier des services Azure et Office 365 en Suisse, ce qui s’avère idéal pour gérer les données sensibles en toute sécurité.

En effet, la possibilité de stocker les données dans les « régions cloud » basées vers Genève et Zurich ajoute une nouvelle couche de contrôle. D’autre part, cela vous permet également de mieux vous conformer aux différentes exigences réglementaires, d’autant que Microsoft s’est engagée à suivre toutes les lois fédérales suisses ainsi que les politiques de régulation liées à des métiers ou usages spécifiques.

Ainsi, les équipes Microsoft ont déclaré que leurs services étaient conformes aux réglementations et accords tels que les « EU-US Privacy Shield », « Swiss-US Privacy Shield », « Federal Swiss Data Protection Act » et « EU Model Clauses ».

« C’est une solution qui répondra notamment parfaitement à la demande de clients suisses de type PME, startup ou fintech »

L’objectif de ces ouvertures est donc de vous proposer de garder vos données critiques en Suisse tout en profitant des systèmes de réplication entre les deux datacenters afin d’assurer la continuité de services en cas d’incident.

UBS a annoncé qu’ils vont travailler avec Microsoft Suisse

La banque UBS est d’ores et déjà séduite par l’idée de fonctionner avec un Cloud hébergé par des datacenters en Suisse. Elle a donc signé avec Microsoft pour accélérer sa transition vers le cloud public. En migrant davantage d’applications sur Azure, la célèbre banque helvétique compte ainsi réduire ses coûts tout en respectant les lois suisses strictes en termes de protection de la vie privée.

Plus de détails sur nos solutions de cloud ?

Contactez nos spécialistes