Microsoft Windows Server 2012, Terminal serveur vs VDI, avantages et inconvénients

Accueil/Maintenance Informatique Genève/Microsoft Windows Server 2012, Terminal serveur vs VDI, avantages et inconvénients

Afin de proposer des solutions adaptées à notre clientèle suisse, nous comparons bien souvent les solutions informatiques entre elles dans le but d’avoir une vision optimale du marché et des produits. Voici par exemple un match entre le Terminal serveur et le VDI (Virtual Desktop Infrastructure) autrement dit l’ordinateur virtuel.

Côté serveur, plusieurs solutions coexistent, les principales sont VMware, Microsoft et Citrix.
Pour ce qui est de Microsoft, nous constatons que depuis Windows Server 2012, Microsoft propose deux options :

  • Terminal « classique »
  • VDI

Le terminal Classique

Le terminal classique est utilisé depuis de nombreuses années par nos clients, la plupart du temps afin d’offrir une solution de travail à distance :

  • Pour des utilisateurs itinérants
  • Comme solution de télétravail
  • Pour donner un accès externe depuis un site distant (une filiale se trouvant dans un emplacement géographique différent, par exemple)

Une autre utilisation du Terminal consiste à déporter les ressources des postes, afin d’utiliser les ressources centralisées du serveur Terminal.

Nous avons déjà mis en place cette solution chez plusieurs de nos clients, l’objectif était pour eux de limiter les coûts des postes de travail. L’un de ces clients par exemple, (une société immobilière genevoise) avait alors choisi de remplacer son ancien parc d’ordinateurs par des clients légers. En contrepartie, ce client a dû investir dans une infrastructure serveurs beaucoup plus importante. L’opération s’est avérée rentable pour le client (comme dans la plupart des cas, le coût des clients légers bien inférieur au prix des ordinateurs standards avait compensé l’achat de l’infrastructure des serveurs).

VDI

La solution VDI proposée par Microsoft remplace les « sessions » terminal par des ordinateurs virtuels indépendants. En clair, chaque utilisateur utilise son propre ordinateur virtuel, sur lequel il peut installer ses propres applications, sans interférer avec les ordinateurs virtuels des autres utilisateurs (ce qui n’est pas le cas avec le terminal classique). Cette solution est en quelque sorte un mélange entre Hyper-V et le Terminal.

Côté client

Du côté client, l’accès peut se faire depuis une très grande variété d’équipements, fonctionnant avec divers systèmes d’exploitation:

  • Ordinateur classique (PC, Mac, Linux, …)
  • Tablettes et Smartphones
  • Clients légers

Terminal dit « classique » VS VDI

Terminal « classique »
Virtualisation du serveur TS 100
Installer un logiciel touche toutes les sessions 50
Moins de ressource nécessaires par session 80
Peut être utilisé avec un client léger 100
Séparation des ressources entre utilisateurs 20
VDI
Virtualisation du serveur TS 0
Chaque machine est indépendante 50
Plus de ressource nécessaires pour une VDI 10
Peut être utilisé avec un client léger 100
Séparation des ressources entre utilisateurs 90
Centralisation des postes « virtuels » 100

En termes de prix, le VDI sera plus coûteux que le Terminal Server.

Postes de travail VS postes légers

Postes de travail
Prix du poste élevé 20
Pas d’infrastructure spéciale 90
Maintenance plus coûteuse 20
Maintenance décentralisée sur chaque poste 10
Moins de dépendance à l’infrastructure 80
Postes légers
Prix du poste bas 80
Pas d’infrastructure spéciale 90
Maintenance quasi inexistante 90
Maintenance des machines virtuelles centralisée 90
Plus de dépendance à l’infra 10
2016-12-29T16:22:04+00:00
Demandez un devisContactez-nousSuivez-nous sur LinkedinAimez notre page Facebook