Standing Desk, une pratique en développement

Home/Maintenance Informatique Genève/Standing Desk, une pratique en développement

Standing Desk, une pratique en développement

Pour ceux qui sont contraints de passer des heures devant leur ordinateur à leur bureau, la position assise est souvent la position préférée. Jugée faussement comme naturelle, évidente et aux apparences plus confortable que toutes les autres positions, la station « assis » est pourtant très largement controversée aujourd’hui, à la fois pour ses résultats en termes de productivité, mais aussi et surtout du point de vue du bien-être. Effet de mode ou révolution programmée, le Standing desk fait désormais partie du décor dans les entreprises, les petites comme les grandes…

Standing desk, une solution de santé publique ?

La sédentarité de certaines professions a de très mauvaises conséquences sur la santé physique des salariés. Démontré lors de nombreuses études à l’échelle internationale, être assis toute la journée a des conséquences nuisibles sur notre organisme et sur notre façon de travailler. Alors que l’un des objectifs majeurs des dirigeants d’entreprises est de renforcer leur productivité (et donc leur chiffre d’affaires), la bonne santé des salariés est sans aucun doute inhérente aux (bons) résultats. Et pour les sédentaires, ce confort est essentiel sur le lieu même de l’activité : le bureau.

Travailler debout, une méthode reconnue par de grands noms

Si le standing desk semble en vogue aujourd’hui, c’est sans doute parce que les plus grandes entreprises mondiales s’y collent. Chez Facebook ou Google, on laisse les employés choisir leur position de travail (assis ou debout), en proposant d’ailleurs l’option de combiner les deux, avec des aménagements qui permettent l’une ou l’autre des positions. (Cf. illustration)

Pourtant, ces entreprises modernes ont simplement remis au goût du jour une position de travail déjà préférée par Victor Hugo, Ernest Hemingway ou par des hommes politiques qui ont marqué l’Histoire dans les années 40 et 50 (comme Winston Churchill) et plus récemment par un certain Linus Torvalds (concepteur de Linux). Evoluer se fait parfois en regardant vers le passé…

standing desk

Des résultats probants

Si le succès du standing desk fait parler en 2016, c’est aussi parce que ce choix d’aménagement du lieu de travail porte ses fruits. Travailler debout éviterait les coups de barre, les baisses de motivation, et stimulerait au contraire notre énergie, notre concentration et notre envie d’en découdre avec nos missions journalières. Du point de vue de la santé, être debout diminuerait nettement les risques d’obésité, de diabète et de douleurs lombaires. Il ne vous reste donc plus qu’à tester pour savoir si le standing desk est aussi fait pour vous !

Les coups de coeur Infologo

Voici 3 bureaux découverts sur le web, pas encore testés, mais on espère avoir la chance de le faire bientôt.

Oristand, la version à 25$

oristand

Autonomous, plus cossu, à partir de 300$

autonomous

Evidemment Ikea a aussi un produit

ikea
2017-01-18T15:34:02+00:00
Demandez un devisContactez-nousSuivez-nous sur Linkedin