D’après les sources Threat Intelligence Report de Check point, les entreprises helvétiques sont couramment en ligne de mire des cyberattaques, presque autant que les entreprises mondiales. Des attaques plutôt menées via des sites web populaires que par les emails.

Faisons le point.

Deux centres de données Microsoft en Suisse
Savez-vous reconnaître les emails de phishing ?

Comment se matérialise ce type de cyber-attaques ?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire ce ne sont pas les attaques par phishing qui sont le plus répandues en Suisse. La plupart des fichiers malveillants se transmettent par le web et notamment les sites web frauduleux.

Seulement 15% des emails sont sujets aux tentatives de phishing contre 84% par le web d’après Check Point.

La raison ?

Selon l’analyse d’un chercheur en chef de Check Point, cela s’explique par le phénomène du « plurilinguisme » de la Suisse. S’adapter à ce type de spécificités est trop complexe et plus coûteux pour ces pirates du web pour organiser des campagnes d’emails. Cela s’avère plus simple de polluer des sites web fortement fréquentés voire officiels.

A quelle fréquence ?

Selon cette même source, au cours des six derniers mois, une entreprise suisse a été en moyenne la cible d’une cyberattaque 355 fois par semaine. Un nombre d’attaques hebdomadaires important.

Entre août et décembre 2019, ces attaques hebdomadaires apparaissaient encore sous la moyenne mondiale.

Seulement, depuis le début de l’année 2020, le nombre d’attaques a largement augmenté jusqu’à 400 attaques par entreprise recensées la semaine du 27 janvier 2020.

Une fréquence qui n’a fait qu’augmenter depuis ces derniers mois et ceci doit de alerter sur la nécessité de prendre les précautions nécessaires contre ces cyberattaques.

A ce sujet, vous pourrez retrouver un de nos articles sur la formation en ligne gratuite proposée par le canton de Genève. Une démarche intéressante pour sensibiliser et améliorer les connaissances des employés dans les entreprises.

Enfin, découvrez nos conseils pour passer entre les mailles du filet en cas de tentatives de phishing ou de cyberattaques dans cet article.

Si vous avez des doutes ou des questions concernant la sécurité de votre entreprise, n’hésitez pas à contacter nos experts en matière de sécurité informatique.

TEST

Savez-vous reconnaître les emails de phishing ?

Faites le test gratuitement test phishing