La mobilité en entreprise et le BYOD (Bring Your Own Device)

Home/Communications Unifiées/La mobilité en entreprise et le BYOD (Bring Your Own Device)

La mobilité en entreprise et le BYOD (Bring Your Own Device)

L’association américaine COMP TIA a réalisé, en mai dernier, une étude visant à comprendre dans quelle mesure la mobilité avait fait évoluer l’entreprise et inversement. L’association en profite également pour démontrer, à travers cette étude, les comportements en rapport avec le BYOD (Bring Your Own Device) les opportunités et les freins de cette pratique.

La mobilité en entreprise

Computer BYODL’étude de la Comp Tia prouve que la mobilité est très présente dans les entreprises aujourd’hui. Aussi bien dans les grands groupes disposant de plusieurs filiales dans lesquelles il peut être nécessaire de se déplacer, que dans les start-up étant localisées dans des locaux de co-working, au sein de pépinières d’entreprises ou même en aménagement de télétravail.

Se pose alors la question du matériel professionnel. Qu’en est-il dans ces cas-là du téléphone ou de l’ordinateur à utiliser ?

L’influence de la mobilité sur le BYOD

La mobilité a bien entendu fait évoluer les usages des employés, notamment par rapport à l’utilisation de leurs devices. De nouvelles normes impliquant des autorisations, des tolérances ou parfois même des interdictions ont également émergées et bouleversent aujourd’hui les fonctionnements que nous connaissions.

Par exemple, la pratique la plus courante aujourd’hui dans ce domaine, est la connexion de son téléphone mobile privé à son compte mail professionnel. Cette utilisation, acceptée officiellement à 67% est aussi tolérée à 23% sans avoir de documentations officielle à ce sujet. Elle est toutefois interdite à 6% dans la documentation officielle de l’entreprise et refusée dans 3% des cas de manière officieuse.

Les freins au BYOD

La confiance entre employeur et employé joue un grand rôle dans le déploiement du Bring Your Own Device. Toutefois cette dernière ne franchit parfois pas l’obstacle des réglementations liées à la sécurité des données professionnelles.

L’entreprise peut craindre par exemple :

  • L’utilisation abusive ou malveillante de données professionnelles
  • La perte ou le piratage d’un ordinateur privé pourrait avoir des répercussions sur l’ensemble du système informatique de l’entreprise ou de la confidentialité de certains projet, et représente un risque important.
  • Ou même tout simplement que l’utilisation de son ordinateur portable, par exemple, engendre une dispersion ou une perte de productivité de la part de l’employé due à la présence de documents ou d’applications personnelles. Ceci aurait pour influence de rendre plus floue la frontière « privé/professionnel ».

Les opportunités

Pour remédier aux freins et aux potentielles craintes des dirigeants, certaines entreprises mettent en place des formations officielles sur les pratiques acceptables ou non. Ceci représente donc une solution envisageable à ce genre de dérive.

Formation pour BYOD

Certains outils sont également utilisés dans le but d’amorcer une ouverture sur les pratiques du BYOD, nous pouvons notamment citer Invoxia qui a développé un téléphone permettant de connecter physiquement un Smartphone sur un téléphone de bureau, et ainsi de partager ses contacts et de bénéficier de l’expérience du téléphone portable à l’intérieur du cadre professionnel. Si vous souhaitez des informations à ce sujet nous sommes partenaires Invoxia, contactez-nous.

2017-02-24T13:12:35+00:00
Demandez un devisContactez-nousSuivez-nous sur Linkedin