Nous vous avons expliqué dans notre dernier article la différence entre infogérance et services managés. Vous savez donc à présent que le fournisseur de services managés va plus loin que le prestataire d’infogérance.
Dans cet article, nous allons davantage nous concentrer sur le rôle de ce fournisseur de services, qui endosse une importante responsabilité. En effet, à l’heure actuelle, la productivité d’une entreprise repose beaucoup sur son infrastructure informatique, ce qui fait du MSP un acteur central dans la réussite et le développement de la société.

Deux centres de données Microsoft en Suisse

Les services managés ou l’externalisation du service informatique

Si certaines entreprises peuvent se permettre d’avoir un service informatique dédié, ce n’est pas le cas de toutes les structures. Et ce n’est pas toujours la solution la plus pertinente non plus. Le fournisseur de services managés endosse le rôle du service informatique de l’entreprise. Ainsi, il doit procéder à la gestion et à la maintenance du service informatique.

La mission du MSP (Managed Service Provider) comprend une part de veille, destinée à détecter les problèmes avant qu’ils ne surviennent. En effet, pour assurer la pérennité de l’infrastructure, il doit constamment maintenir le niveau de service nécessaire aux besoins de l’entreprise. Cela passe donc par des mises à jour des applications, par des vérifications régulières du matériel et par des changements de logiciels lorsque cela s’avère pertinent.

Un prestataire à distance qui permet un gain de temps important

Le MSP travaille donc en externe et principalement à distance, par le biais du cloud computing. Le fournisseur de services managés dispose en effet d’une équipe constituée de personnes expérimentées, mais aussi d’outils très perfectionnés. Il est donc capable de fonctionner à distance et bénéficie de rapports automatisés réguliers qui lui permettent de détecter les potentiels problèmes. Il peut ainsi les solutionner avant que ceux-ci ne génèrent des dégâts. Il est donc rare que les techniciens du MSP se déplacent sur site, même si cela peut arriver en cas de défaillance matérielle.

Grâce à ses outils perfectionnés, le prestataire de services managés effectue les mises à jour de logiciels automatiquement avant la date d’expiration. De ce fait, il évite la perte de temps liée aux bugs et pannes provoqués par des logiciels qui ne sont pas à niveau. Il permet également de bénéficier des dernières versions et limite ainsi les failles de sécurité dans le système.

Une offre adaptée aux besoins de l’entreprise

Le prestataire de services managés n’étant pas un collaborateur de l’entreprise, il est capable de faire une offre calquée sur les besoins réels de la structure. Souvent, son offre dépend du nombre de postes ou d’utilisateurs de l’infrastructure à gérer. Le contrat peut donc être évolutif en fonction des besoins de l’entreprise. Ce fonctionnement offre donc une flexibilité bien plus avantageuse pour l’entreprise que de posséder son propre service informatique. D’autant que cela limite les démarches administratives et la gestion du personnel en interne.

Il s’agit d’une formule gagnant/gagnant, car le MSP ne doit généralement pas intervenir pour des pannes, mais s’il a à le faire, c’est inclus dans son forfait. De ce fait, plus il effectue une veille de qualité, plus sa rentabilité sera bonne, car les interventions seront moins courantes.
Pour l’entreprise, cette approche donne l’assurance d’une veille de qualité pour assurer le bon fonctionnement du système.

Pour conclure

La définition des services managés et le rôle du MSP n’ont à présent plus de secrets pour vous. En rapport à l’infogérance, les services managés offrent une approche plus approfondie, et vous libèrent de toutes les préoccupations liées à l’infrastructure informatique. Cela vous permet de vous concentrer sur votre cœur de métier sans risquer les défaillances qui pourraient impacter le développement de votre entreprise.

Votre PME avec ou sans l’infogérance ?

Faites la comparaison grâce à notre infographie