Lorsque l’on parle de prestation informatique, on entend souvent revenir les termes infogérance et services managés, tantôt différenciés, tantôt utilisés comme synonymes.
Pourtant, s’il s’agit bien dans les deux cas d’une externalisation du service informatique, les deux approches sont parfaitement différentes et ne donnent pas les mêmes résultats à leurs clients.

Voyons ensemble les différences entre infogérance et services managés.

Deux centres de données Microsoft en Suisse

Des approches différentes

L’infogérance est l’externalisation du service informatique qui fonctionne selon une approche réactive. C’est-à-dire que le prestataire d’infogérance n’est pas destiné à anticiper les problèmes, mais à réagir dans les plus brefs délais lorsque ceux-ci surviennent.

À l’inverse, la prestation de services managés fonctionne avec une approche proactive. À ce titre, le rôle du MSP (Managed Service Provider), consiste à détecter les anomalies avant que celles-ci ne provoquent des problèmes.

Pour aller plus loin, le MSP est même destiné à aligner l’infrastructure informatique du client aux enjeux de l’entreprise. Cela signifie qu’il est en charge d’assurer le maintien du système et ses mises à jour pour offrir en permanence au client le niveau de service approprié à ses besoins.
Les services managés dans le cloud sont souvent plus adaptés aux infrastructures des entreprises d’aujourd’hui.

Les outils utilisés

Les prestataires d’infogérance n’étant pas destinés à faire de la veille sur le matériel de leurs clients, ils n’utilisent pas d’outils de supervision et de management très perfectionnés. Leurs tâches consistent principalement à analyser les problèmes afin de déterminer d’où ils viennent et réparer le système en fonction, ce qui implique une bonne compréhension du système plus que des outils perfectionnés.

Les MSP, quant à eux utilisent des outils d’automatisation pour mettre en place une gestion proactive et une veille à distance. Ils utilisent donc des outils capables de prévenir les pannes, mais aussi des outils de mise à jour automatique des postes utilisateurs afin de maintenir un niveau de sécurité optimal.

Des offres spécifiques à chacun

Pour comprendre l’infogérance, il faut prendre en compte le fait que le prestataire d’infogérance informatique propose généralement une offre sur la base d’un contrat payé à l’année pour la gestion d’un parc donné, avec un engagement sur plusieurs années. Les prestations d’infogérance offrent généralement la supervision des équipements et leur maintien en conditions opérationnelles. Les interventions sur site peuvent être incluses ou faire l’objet d’une facturation additionnelle.

Les offres du prestataire de services managés sont généralement proposées à travers un abonnement mensuel calculé par équipement et/ou par utilisateur géré. Cette approche suppose que le MSP n’intervient pas tant que le système fonctionne correctement et que s’il doit intervenir, il le fait sans facturation supplémentaire. Il s’agit donc d’une approche gagnant-gagnant, car tant qu’il n’a pas à intervenir, il conserve une meilleure marge. De son côté, cette approche est l’assurance pour le client que le prestataire fera son maximum pour assurer le bon fonctionnement du système.

Ce qu’il faut retenir

Même s’il s’agit dans les deux cas d’une solution d’externalisation du service informatique, l’infogérance et la prestation de services managés sont deux propositions bien différentes. Les objectifs et avantages de chaque démarche pour le client sont tout à fait différents, car chaque formule implique une vision spécifique. L’infogérance s’apparente à un support et les services managés davantage à une veille.

Votre PME avec ou sans l’infogérance ?

Faites la comparaison grâce à notre infographie