Que vous soyez dirigeant d’une TPE ou d’une PME, l’accompagnement informatique est essentiel au bon fonctionnement de votre structure. Si votre suivi informatique ne vous donne pas satisfaction, il est impératif d’apporter des modifications avant de constater de véritables dysfonctionnements.

Changer de prestataire SI peut-être la solution pour assurer la sécurité de votre système et repartir sur de bonnes bases.

Voici comment faire pour changer de système de maintenance.

Deux centres de données Microsoft en Suisse

1. Listez vos besoins

Pour assurer la réussite de votre changement de prestataire, il est indispensable d’établir une liste précise de vos besoins et de rédiger un cahier des charges.

Cette étape vous permet de faire le point sur:

  • les services dont vous avez besoin;
  • vos exigences techniques;
  • vos besoins en termes de disponibilité du système et de délai d’intervention.

Pour avoir une vue globale, il est nécessaire d’intégrer au cahier des charges tout ce qui peut vous sembler important. En revanche, certaines informations sont incontournables:

  • Le fonctionnement de l’entreprise : combien de services et quelles missions ils ont, quelles interactions internes et externes, quels enjeux…;
  • Les détails de l’infrastructure : le matériel et les logiciels à gérer;
  • Les services à sécuriser.

Ce cahier des charges vous permettra de sélectionner le prestataire le plus adapté à vos besoins et de partir sur des bases solides.

Interventions ponctuelles VS Services managés : découvrez ce qui fait la différence !

2. Faites le point sur les modalités de votre contrat actuel

Puisque vous avez déjà un contrat avec un prestataire, il est essentiel de faire le point sur les conditions et modalités avant de changer de prestataire IT :

  • Période d’engagement à respecter;
  • Modalités de résiliation et préavis à respecter;
  • Conditions de renouvellement du contrat.

L’un des paramètres à étudier également est la présence ou non d’une clause de réversibilité. Cette clause détermine les engagements du prestataire IT en termes de transmission des informations de transfert des actifs en cas de changement de prestataire.

3. Étudiez et comparez les prestataires

Lorsque vous savez exactement de quoi vous avez besoin et les conditions sous lesquelles vous pouvez changer de prestataire, vous pouvez vous rapprocher des prestataires pour obtenir des offres.

Dès lors que vous possédez plusieurs offres en main, vous devez non seulement les comparer entre elles, mais aussi comparer les prestataires. En effet, il est important de vous informer sur les antécédents du prestataire, sur ses autres clients (petites ou grandes entreprises), sur sa structure… Ces informations sont essentielles pour garantir un accompagnement parfaitement adapté à vos besoins et attentes.

Bien sûr, rencontrer les prestataires et leurs équipes sera l’idéal pour vous faire une idée fiable sur leur façon de fonctionner et leur philosophie.

Le système informatique est la clé de voûte d’une entreprise, quelle que soit sa taille. C’est pourquoi le choix du prestataire IT est déterminant pour son bon fonctionnement et son développement. Mal choisir son prestataire peut être particulièrement handicapant voire aboutir à des situations mettant en danger la pérennité de l’entreprise. Si votre système de maintenance ne vous convient plus, n’hésitez pas à engager les démarches pour changer de prestataire.

Découvrez 5 étapes clés pour changer en toute sécurité.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter un conseiller Infologo ou demander à être recontacté si vous le souhaitez.

ÉTUDE DE CAS

Le choix des services managés pour l'IT de Von Rohr & Associates Découvrir l'étude de cas étude de cas von rohr